Château Faugères

 



UNE HISTOIRE D’HOMMES IMPLIQUES SUR LEUR TERROIR

1823 : la famille Esquissaud acquiert les terroirs des Châteaux Faugères et Péby Faugères.

1987 : Pierre-Bernard Guisez en hérite : tout le vin est alors vendu à un seul négociant de la place. S’impliquant avec sa femme Corinne dans la vie de leurs vignobles, ils impriment fortement leur recherche de la qualité et leur volonté de faire de ces très beaux terroirs ce qui va très vite devenir, avec le concours de Michel Rolland, deux des fleurons de l’appellation Saint-Emilion Grand Cru.

Dès 2000, les vins du Château Faugères et du Château Péby Faugères sont distingués parmi les tous premiers. Pour Robert Parker, Château Faugères 2000 est « l’une des grandes révélations du millésime ».

UNE HISTOIRE D’HOMMES IMPLIQUES SUR LEUR TERROIR

En mars 2005, Silvio Denz s’en porte acquéreur. Créateur de parfums, amateur de vins, propriétaire de Lalique, il est aussi propriétaire de deux négoces de vins en Suisse (Zürich), de la plus grande maison de vente aux enchères de vin en Suisse « Les Grands Vins Wermuth S.A. », du Château de Chambrun en AOC Lalande de Pomerol et de Montepeloso en Italie (Toscane). Il est de même associé dans le Clos d’Agon , vignoble espagnol (Catalogne).

Passionné d’art, et notamment des créations de René Lalique, il a décidé en achetant le Château Faugères de s’appuyer sur des terroirs calcaires et argilo-calcaires d’exception pour porter les vins du Château Faugères au plus haut, en démultipliant les efforts de recherche de la qualité et en favorisant l’expression des grands terroirs de Faugères.

En 2012, Château Faugères devient Grand Cru Classé de Saint-Emilion